Une transatlantique en catamaran . . .

Le récis de 13 jours de transat, de Mindelo, Cap-Vert, à Salvador de Bahia, Brésil

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Keyword - avarie

Fil des billets

14déc.

La manille mystérieuse


Le vent est tombé pendant la nuit, il y en a toujours, mais il ne nous permet plus de "foncer", on se "traîne" à 7-8 noeuds, c'est pas bon pour le moral !

Lire la suite

09déc.

La croisière s'amuse (la coque babord se remplie d'eau)


Hier soir j'avais pas très fain, alors je suis allé me reposer avant mon quart. Je me léve donc a 22h pour trouver Damien qui me passe les consignes: bien repérer les grains au radar et rentrer le foc avant le grain. Si le vent change trop, réveiller l'équipage pour affaler la gand voile et passer les moteurs à 2 500 tours minutes.

Lire la suite

08déc.

Réparation de fortune au milieu de l'atlantique


Au milieu de la nuit, une envie présente me réveille, tiens on n'est plus au moteur, mais sous voile. Cette même envie me propulse sur le pont pour me soulager, je suis désolé de vous choquer avec cela, mais nous faisons la petite commission par dessus bord, de jour comme de nuit.... et se soulager la nuit au milieu de l'atlantique uniquement éclairé par la lune ça ne se refuse pas !

Lire la suite